Osons parler du don de gamètes ensemble

L’Agence de la biomédecine positionne la discussion au cœur de ses préoccupations pour faire taire les idées reçues. Qu’ils soient en attente d’un don, nés d’un don, qu’ils aient reçu un don ou qu’ils aient donné, découvrez leurs réponses aux questions que tout le monde se pose. #Mercidenparler et de partager autour de vous ♥️

Podcast Merci d'en parler - Episode #4
Écoutez l'épisode 4

Matthieu, né d’un don de spermatozoïdes et donneur à son tour

Matthieu sait depuis son enfance qu’il est né grâce à un don. Sensibilisé depuis toujours aux dons de gamètes, il a lui aussi donné ses spermatozoïdes pour offrir la possibilité à des couples et des femmes célibataires de devenir parent(s)... La boucle est bouclée.

Bienvenue dans le nouveau podcast de l’Agence de la biomédecine !

Dans cette série d’épisodes, vous découvrirez notamment les témoignages d’Angèle, Padrig, Lou et sa conjointe Elena, Geneviève et son conjoint Thibault, Matthieu, Fanny, Diane et Clémence, tous concernés de près ou de loin par le don de gamètes.
Don de gamètes, AMP ou encore nés grâce à un don, nous suivrons ensemble un bout de leur histoire entremêlée de joie et de gratitude.
Vous découvrirez également le regard expert du Dr Claire De Vienne, qui nous aidera à mieux comprendre les contours de la nouvelle loi de bioéthique et les nouveaux besoins qui en découlent.
#Mercidenparler et de partager autour de vous ❤️

On est obligé-e d’avoir eu un enfant pour donner ses gamètes ?

Non on peut donner ses spermatozoïdes/ovocytes, sans avoir eu d’enfants au préalable.
Faire un don ne diminue pas les chances de grossesses ultérieures.

#Mercidenparler : Capsule vidéo 1 Skyrock - Qu'est-ce que le don de gamètes ?
Lancer la vidéo

Le Dr Claire de Vienne vous répond :

C'est la petite cellule qui permet d'avoir des enfants : les ovocytes pour les femmes et les spermatozoïdes pour les hommes. Vous savez presque tout, mais savez-vous quel est le plus bel engagement ?

DÉCOUVREZ LA RÉPONSE DU DR. CLAIRE DE VIENNE EN VIDÉO

Dans certains cas, pour devenir parent, on a besoin de recourir à un don de gamètes.
Le don de gamètes, c’est donc le don d’ovocytes et de spermatozoïdes, pour permettre aux femmes et aux hommes qui en ont besoin de devenir parent.

Dans certains cas, pour devenir parent, on a besoin de recourir à un don de gamètes :

  • Chez les couples hétérosexuels, l’homme ou la femme peuvent rencontrer des troubles de la fertilité, et nécessiter un don de spermatozoïdes ou d’ovocytes ;
  • Chez les femmes non mariées et les couples de femmes homosexuelles, un don de spermatozoïde est nécessaire pour initier la grossesse – voire de spermatozoïdes et d’ovocytes si elles sont confrontées à des troubles d’infertilité.

Le don de gamètes, c’est donc le don d’ovocytes et de spermatozoïdes, pour permettre aux femmes et aux hommes qui en ont besoin de devenir parent.

C’est quoi les gamètes ?

Un gamète est une cellule de la reproduction. Il correspond à l'ovocyte ou ovule chez la femme et au spermatozoïde chez l'homme. C’est la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde qui crée un embryon, à l’origine de la grossesse.

Comment sont conservés et utilisés les gamètes ?
En savoir plus

Une donneuse, après stimulation ovocytaire, pourra donner une dizaine d’ovocytes environ qui serviront à une voire deux receveuses. Un donneur, quant à lui, peut donner plusieurs millions de spermatozoïdes qui serviront à plusieurs couples dans la limite de 10 naissances.

Comment sont conservés et utilisés les gamètes ?

Une donneuse, après stimulation ovocytaire, pourra donner une dizaine d’ovocytes environ qui serviront à une voire deux receveuses. Un donneur, quant à lui, peut donner plusieurs millions de spermatozoïdes qui serviront à plusieurs couples dans la limite de 10 naissances.
Les embryons issus de ces dons de gamètes seront ensuite implantés dans l’utérus de la femme.

Qui peut donner ses gamètes ?
En savoir plus

Il est possible de donner de 18 à 37 ans pour une femme et de 18 à 44 ans pour un homme, à condition d’être en bonne santé.

Qui peut donner ses gamètes ?

Il est possible de donner de 18 à 37 ans pour une femme et de 18 à 44 ans pour un homme, à condition d’être en bonne santé.
La différence d’âge s’explique car les limites d’âges correspondent aux années les plus fertiles des femmes et des hommes afin d’offrir les meilleures chances de succès pour les receveurs.

Donner ses gamètes à un-e ami-e qui ne parvient pas à avoir d’enfant c’est possible ?
En savoir plus

Non,

le don est anonyme, on ne peut pas donner ses gamètes à un proche. Le donneur ne connaît pas le receveur et inversement, le receveur ne connaît pas le donneur.

Donner ses gamètes à un-e ami-e qui ne parvient pas à avoir d’enfant c’est possible ?

Non, le don est anonyme, on ne peut pas donner ses gamètes à un proche.
Le donneur ne connaît pas le receveur et inversement, le receveur ne connaît pas le donneur.

Le don de gamètes est-il toujours anonyme ?
En savoir plus

Oui,

le don de gamètes est toujours anonyme. La nouvelle loi de bioéthique permet uniquement un droit d’accès aux origines. Seules les personnes issues d’un don pourront si elles le souhaitent demander à avoir accès à l’identité de leur donneur et à ses données non-identifiantes.

Le don de gamètes est-il toujours anonyme ?

Oui, le don de gamètes est toujours anonyme. La nouvelle loi de bioéthique de 2021 permet uniquement un droit d’accès aux origines. Ainsi, seules les personnes issues d’un don de gamètes ou d’embryons pourront si elles le souhaitent, à leur majorité, demander à avoir accès à l’identité de leur donneur et à ses données non-identifiantes.
Donneurs et receveurs ne peuvent connaître leurs identités respectives. L’anonymat est donc respecté entre eux.

Que signifie l’accès aux origines ?
En savoir plus

L’accès aux origines est mis en place afin de permettre aux personnes majeures nées grâce à un don de gamètes ou d’embryon – qui le souhaitent - d’accéder à l’identité de leur donneur, et/ou à ses données non-identifiants, pour les aider dans leur construction si besoin.

Que signifie l’accès aux origines ?

L’accès aux origines est mis en place afin de permettre aux personnes majeures nées grâce à un don de gamètes ou d’embryon, – qui le souhaitent – d’accéder à l’identité (nom, prénom, date de naissance) de leur donneur, ou simplement à ses données non-identifiants (l’âge, la situation familiale et professionnelle, les caractéristiques physiques, l’état général, le pays de naissance, les motivations du don (rédigées par le donneur)).
L’objectif est que les personnes nées grâce à un don puissent avoir des réponses pour les aider dans leur construction si besoin.

Pourquoi le don n’est-il pas rémunéré en France, comme c'est le cas ailleurs ?

En France, tous les dons d’éléments du corps humain : don de sang, d’organes, de gamètes… sont strictement encadrés par la loi et toujours gratuits, sans contrepartie. Le don repose sur un principe de solidarité. Les frais occasionnés par ce don sont pris en charge.

Est-ce que je peux savoir à qui je donne ?

En vertu du principe d’anonymat, le donneur ou la donneuse ne pourront pas connaître l’identité des personnes qui recevront leur don, et inversement, les personnes receveuses ne peuvent connaître l’identité du donneur ou de la donneuse.

#Mercidenparler : Capsule vidéo 2 Skyrock - Pourquoi donner ?
Lancer la vidéo

Reine, donneuse d'ovocytes vous répond :

Donner ses gamètes pour celles et ceux qui ne parviennent pas à avoir d'enfants, c'est le plus beau geste.
Alors comment a-t-elle eu envie de devenir donneuse ?

DÉCOUVREZ LA RÉPONSE DE REINE EN VIDÉO

#Mercidenparler : Capsule vidéo 3 Skyrock - Merci de leur donner la possibilité d'être parent !
Lancer la vidéo

Adeline en attente d'un don vous partage son histoire :

Depuis 4 ans, j'attends que ça de galérer avec la crèche et la garderie...
Découvrez son témoignage complet.

DÉCOUVREZ LE TÉMOIGNAGE D’ADELINE EN VIDÉO

Combien de personnes peuvent naître de mon don ?

Le nombre de personnes nées grâce à un don est limité à 10.

Est-ce qu’un enfant né d’un don peut connaître l’identité de son donneur ?
En savoir plus

Pour les personnes nées grâce à un don fait avant le 1er septembre 2022, cela sera soumis à l’accord du donneur. Pour les dons réalisés après le 1er septembre 2022, l’accord sera un prérequis au don.

Est-ce qu’un enfant né d’un don peut connaître l’identité de son donneur ?

Pour les personnes nées grâce à un don fait avant le 1er septembre 2022, cela sera soumis à l’accord du donneur.
Pour les dons réalisés après le 1er septembre 2022, l’accord sera un prérequis au don.
L’accès aux origines ne remet pas en cause la filiation, les parents de la personne née grâce à un don restent bien la femme ou le couple qui l’a désiré, qui a réalisé la démarche d’assistance médicale à la procréation et qui l’a vu naître.

Femme célibataire ou en couple avec une autre femme, puis-je recevoir un don ?
En savoir plus

On a toutes le droit de devenir parents. Depuis le 2 août 2021, l’AMP est possible pour toutes les femmes. Auparavant, elle était réservée aux couples hétérosexuels rencontrant un souci de fertilité. Désormais, les couples de femmes et les femmes seules peuvent y recourir.

Femme célibataire ou en couple avec une autre femme, puis-je recevoir un don ?

On a toutes le droit de devenir parents.
Depuis le 2 août 2021, l’AMP est possible pour toutes les femmes. Auparavant, elle était réservée aux couples hétérosexuels rencontrant un souci de fertilité. Désormais, les couples de femmes et les femmes seules peuvent y recourir.
Il faut également répondre aux conditions d’âge fixées par le décret n°2021-1243 du 28 septembre 2021. La démarche s’effectue dans un cadre médical et légal strict d’AMP.

Quels sont les principes du don en France ?

Trois grands principes régissent le don de gamètes en France : anonymat entre les donneurs et les receveurs, gratuité et libre consentement

Y a-t-il des profils plus recherchés que d’autres ?
En savoir plus

La diversité en dons doit pouvoir refléter la diversité de la société. Sur le terrain, les professionnels de santé constatent un manque de donneurs de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) d’origines géographiques diverses.

Y a-t-il des profils plus recherchés que d’autres ?

La diversité en dons doit pouvoir refléter la diversité de la société.
Sur le terrain, les professionnels de santé constatent un manque de donneurs de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) d’origines géographiques diverses.
Le temps d’attente pour un don de gamètes est de plusieurs mois voire plusieurs années pour certains critères phénotypiques si l’appariement est souhaité. On entend par phénotype les caractéristiques apparentes, observables héréditaires de la personne.

En tant que receveur, est-ce que je peux choisir mon donneur ?
En savoir plus

Non,

en vertu du principe d’anonymat, il n’est pas possible de choisir le donneur.

En tant que receveur, est-ce que je peux choisir mon donneur ?

Non, en vertu du principe d’anonymat, il n’est pas possible de choisir le donneur.
Toutefois, les personnes qui souhaitent recourir à une AMP avec don de gamètes peuvent souhaiter dans la mesure du possible que certains critères d’apparence physique soient respectés, notamment liés à l’origine et/ou à la couleur de peau (on appelle cela l’« appariement »).

JE TROUVE LE CENTRE D’AMP LE PLUS PROCHE DE CHEZ MOI

Trouvez les coordonnées d’un centre près de chez vous