Le rdv avec un.e psychologue est-il obligatoire ?

Non, la loi française requiert que la mise en œuvre de l’assistance médicale à la procréation soit précédée de plusieurs entretiens particuliers du couple ou de la femme non mariée avec les membres de l’équipe médicale clinico-biologique pluridisciplinaire du centre (Art. L.2141-10 du code de la santé publique).

Les médecins du centres d’AMP doivent notamment :
– Vérifier la motivation des deux membres du couple ou de la femme non mariée ;
– Procéder à une évaluation médicale des deux membres du couple ou de la femme non mariée ;
– Informer complètement, au regard de l’état des connaissances scientifiques, les deux membres du couple ou la femme non mariée des possibilités de réussite ou d’échec des techniques d’assistance médicale à la procréation, de leurs effets secondaires et de leurs risques à court et à long termes ainsi que de leur pénibilité et des contraintes qu’elles peuvent entraîner.

Dès le début de la prise en charge, un entretien avec un psychologue et/ou un psychiatre est proposé au couple ou à la femme non mariée et peut être renouvelé pendant toute la démarche. Les psychologues ou les psychiatres des centres d’AMP sont à l’écoute des couples ou des femmes non mariées et peuvent leur apporter leur soutien.