Le consentement à l’assistance médicale à la procréation avec tiers donneur est-il valable pour plusieurs naissances?

Un consentement à l’assistance médicale à la procréation avec intervention d’un tiers donneur de gamètes (spermatozoïdes ou ovocytes) doit être établi devant notaire pour chaque nouveau projet d’enfant.

Après une naissance, le consentement doit donc être renouvelé, même quand il reste des embryons congelés.