Assistance médicale à la procréation et Covid-19

L’épidémie de SARS-CoV-2 a conduit l’Agence de la biomédecine à émettre, en accord avec les professionnels de santé et les sociétés savantes, des recommandations régulièrement actualisées sur les activités d’assistance médicale à la procréation (AMP).

Les conditions de circulation du SARS-CoV-2 rendent nécessaire de mettre à jour régulièrement ces recommandations. La poursuite des soins en AMP est souhaitable, autant que possible, en tenant compte de la situation sanitaire locale et régionale et dans le respect des recommandations des autorités sanitaires.

Ces recommandations ont vocation à accompagner les centres, dans le respect des conditions de sécurité et de qualité des soins et en préservant autant que faire se peut l’égal accès aux soins. Les règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques en AMP restent par ailleurs applicables.

Les recommandations de l’Agence de la biomédecine validées par le ministère des solidarités et de la santé : sont accessibles sur ce document

Des connaissances scientifiques en constante évolution

Les données scientifiques sur les conséquences du virus sur la fertilité des femmes et des hommes, sur la grossesse et sur l’AMP sont encore rares et incomplètes. Avant d’avoir des informations fiables et complètes sur l’impact éventuel de la Covid-19, il faudra attendre plusieurs mois, le temps :

  • que les AMP soient réalisées ;
  • que les grossesses soient menées et les enfants nés ;
  • puis que les études soient réalisées et publiées, en grand nombre.

L’Agence de la biomédecine, en lien avec les professionnels experts et les sociétés savantes, réalise une veille bibliographique sur le sujet du Covid-19 en AMP.

Des réponses à vos questions sur l’AMP et la Covid-19

Si vous ne trouvez pas l’information que vous recherchez, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de demande qui figure sur ce site.