La loi de bioéthique en cours d’examen au Parlement apportera des modifications sur le cadre de l’assistance médicale à la procréation. Les contenus de ce site seront actualisés une fois la loi promulguée et, au fur et à mesure de la publication des décrets d’application.

Fertilité et cancers

 

Des diagnostics plus précoces, des traitements mieux ciblés et plus efficaces et des parcours de soins mieux encadrés ont permis une progression des taux de survie à 5 ans pour un nombre croissant de cancers, notamment chez les patients les plus jeunes. Ces taux atteignent 80 % chez les patients de moins de 25 ans (Données INCa – 2015).
La possibilité de mener à bien un projet parental après un cancer est aujourd’hui devenue une préoccupation majeure des patients, de leurs familles et des équipes médicales. C’est pourquoi la préservation de la fertilité chez des patient(e)s atteint(e)s de cancer est un enjeu de l’après-maladie.

Chaque année, environ 17 200 personnes atteintes d’un cancer et en âge de procréer devraient bénéficier d’une information spécifique sur les risques des traitements anti tumoraux pour leur fertilité et sur les possibilités de la préserver (Etude INCa – 2017).

 

Ce que dit la loi en vigueur

En France, l’accès à la préservation de la fertilité est garanti par la loi de bioéthique qui prévoit que « toute personne dont la prise en charge médicale est susceptible d’altérer sa fertilité, ou dont la fertilité risque d’être prématurément altérée, peut bénéficier du recueil et de la conservation de ses gamètes ou des ses tissus germinaux, en vue de la réalisation ultérieure, à son bénéfice, d’une assistance médicale à la procréation ou en vue de la préservation et de la restauration de sa fertilité. Ce recueil et cette conservation sont subordonnés au consentement de l’intéressé et, le cas échéant, de celui de l’un des titulaires de l’autorité parentale ou du tuteur, lorsque l’intéressé, mineur ou majeur, fait l’objet d’une mesure de tutelle. »

 

L’information systématique

Retrouvez le centre
d'assistance médicale à la
procréation
le plus proche

Téléchargez le guide de l’AMP