Autoconservation de gamètes

La loi de bioéthique de 2021 prévoit la possibilité d’autoconserver ses gamètes sans condition médicale et sans condition de don d’une partie des gamètes à autrui.

 

Il faudra néanmoins remplir des conditions d’âge pour pouvoir autoconserver ses gamètes :

  • à partir de 29 ans pour les hommes et pour les femmes
  • avant 37 ans pour les femmes
  • avant 45 ans pour les hommes.

 

Les gamètes autoconservés pourront ensuite être utilisés :

  • jusqu’à 45 ans pour les femmes
  • jusqu’à 60 ans pour les hommes

 

Après le prélèvement, les gamètes sont conditionnés dans des paillettes, congelés puis conservés dans de l’azote liquide à une température de – 196 °C.

Après avoir fait appel à l’autoconservation de vos gamètes, vous devrez vous acquitter des frais annuels de conservation. Ces frais relatifs à la conservation des gamètes ne peuvent être pris en charge ou compensés, de manière directe ou indirecte, par l’employeur ou par toute personne physique ou toute personne vis-à-vis de laquelle la personne concernée est dans une situation de dépendance économique.

 

Pour en savoir plus, téléchargez le Guide autoconservation

 

Préservation de la fertilité féminine