Adressez-vous au médecin traitant ou à la/au gynécologue de ville qui vous suit habituellement. Il/elle réalisera un premier bilan et vous orientera si besoin vers un confrère spécialisé ou un centre pluridisciplinaire d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP).

Consultez sans trop attendre :

  • Si vous êtes une femme et que vous avez 35 ans ou plus,
  • Si vous êtes une femme et que vous avez
    • Des cycles trop longs (plus de 35 jours) ou trop cours (moins de 22 jours),
    • Une endométriose sévère connue ou des règles très douloureuses,
    • Déjà eu une infection des trompes, une trompe bouchée, etc.
  • Si vous êtes un homme et que vous avez
    • Déjà eu une torsion de testicule ou toute atteinte testiculaire.
  • Que vous soyez un homme ou une femme, si vous avez
    • Déjà eu une infection génitale,
    • Déjà eu une maladie sexuellement transmissible (chlamydiae),
    • Déjà reçu un traitement médical qui pourrait avoir un impact sur votre fertilité,
    • Des difficultés sexuelles, qu’elles qu’en soient la cause.