Au-delà de la tristesse évidente liée à l’annonce de l’échec d’une tentative, l’espoir est le plus souvent là pour l’avenir. S’il existe des embryons congelés, le transfert de ceux-ci lors d’un prochain cycle ajoutera des chances à cette tentative.

Dans le cas contraire, l’analyse des données de votre tentative par votre médecin lui permettra d’envisager avec vous la poursuite ou non des traitements.