La fertilité des jeunes adultes nécessite d’être davantage étudiée.

Toutefois, les premières données font état d’une baisse relative du nombre de spermatozoïdes chez certains hommes nés après une ICSI.

Pour les femmes, la fonction ovarienne ne semble pas perturbée.