Agence de la biomédecine
Assistance médicale à la procréation - Retour à l'accueil

L’AMP animée


Procréation naturelle

Procréation naturelle

La fécondation résulte de la fusion de deux gamètes, l’un masculin, le spermatozoïde, l’autre féminin, l’ovocyte. Elle est à l’origine de l’embryon, le premier stade de développement d’un être humain. Après s’être implanté dans l’utérus de la femme, l’embryon s’y développe jusqu’à la naissance de l’enfant.
Insémination artificielle

Insémination artificielle

C’est la technique d’assistance médicale à la procréation la plus simple et la plus ancienne. Elle est réalisée sans hospitalisation. Le médecin, à l’aide d’un fin cathéter, dépose les spermatozoïdes à l’intérieur de l’utérus. La fécondation se fait selon le processus naturel, « in vivo » puisqu’elle se passe à l’intérieur du corps de la femme.
Fécondation in vitro

Fécondation in vitro

Ces techniques sont dites « in vitro » puisque la fécondation se passe à l’extérieur du corps de la femme. La fécondation in vitro se compose de plusieurs étapes : la stimulation, la ponction folliculaire, et la préparation des gamètes au laboratoire, jusqu’à la mise en fécondation et au transfert embryonnaire.
Fécondation in vitro avec ICSI

Fécondation in vitro avec ICSI

La fécondation in vitro avec ICSI consiste en l’injection d’un seul spermatozoïde dans l’ovocyte. Pour chacun des ovocytes, un spermatozoïde est choisi en fonction de son aspect et de sa mobilité. Les ovocytes sont ensuite remis dans une boîte de culture dans l’incubateur à 37°C pour les étapes suivantes. Les étapes suivantes sont identiques à celles de la fécondation in vitro classique.